Essais des harley davidson Fat bob et Forty-eight 2016

Ce matin, je pars pour l’essais du fat bob 2016 à la concession Harley-Davidson du Mans .

Je n’avais jamais essayé le Fat Bob alors je ne pourrai pas le comparer au modèle 2015. Très honnêtement, c’est le jeu (dont le lot est une moto + un voyage…) lancé par Harley qui m’a motivé à aller tester une nouvelle machine de la Marque car le Forty-eight me va tout à fait et je doute que je changerai pour un autre modèle (en tout cas pas chez Harley si je dois changer un jour)

Mes impressions du Fat Bob

Et bien aucune surprise, et c’est un peu ce qui m’a surpris en fait.

La moto est lourde, les vibrations très (trop) bien « absorbée », on a pas cette impression d’être assis sur un moteur comme on peut le ressentir sur un modèle plus ancien ou même mon XL48. Moi çà me chagrine pour Harley, çà dépends ce qu’on recherche chez la Marque. L’amortissement est superbe, on sent  peine la route, rien à voir avec un sportster (et çà c’est bien !) mais encore une fois c’est donc au détriment du ressenti.

Globalement, c’est une bonne machine avec un gros moulin qui envoie (gentiment mais suffisamment) mais qui manque un peu de caractère à mon goût. Je me suis alors dit « sûrement qu’un stage1 + ligne complète arrangerai les choses » et bien oups car le modèle éssayé a déjà été « préparé »… bon et bien tant pis, c’est juste que je ne dois pas être la cible de ce type de moto. Tant qu’à rouler ainsi je partirai sur des modèles « roulant » ; d’autres marques qui seront moins cher, tout aussi confortable et plus évolué (technologie, freinage, poids, ..)

DSCF0356

DSCF0358

DSCF0359

DSCF0362

DSCF0363

DSCF0365

DSCF0367

Essais du forty eight 2016

Et oui ce n’était pas prévu, mais à mon retour d’essais, et à force de m’entendre dire que mon Forty-eight avait tout de mieux que le fat bob (excepté l’amortissement ), le vendeur m’a gentiment proposé d’essayer un modèle forty-eight 2016 car celui-ci avait de nombreuse amélioration.

Me voilà donc parti pour un second essai.

Ce forty-eight d’essai n’était pas équipé de pneu « boudin » (champion deluxe) comme les mien, ni d’un stage 1, ni même d’un échappement décent et de tout plein de petites choses auxquels je me suis habitué.

Je vais essayer de faire abstraction de tout cela pour avoir un avis objectif (mais pas facile tant la moto est transformé avec tout çà)…

L’amortissement a fait des progrès énormes, c’est indiscutable (en même temps c’était pas compliqué), ayant changé les miens j’ai résolu aussi le problème mais çà évite ainsi de débourser 700€…

La tenue de route est également meilleur grâce aussi  la fourche avant aux fourreau plus large. (en revanche mollasse la fourche)

Voilà les points positifs.

Non pas que le reste n’est pas bien, mais le mien est devenu une autre machine et ma subjectivité serait un frein à une honnête description… 😉

DSCF0370

DSCF0372

DSCF0373

DSCF0375

DSCF0376

DSCF0378

DSCF0379

DSCF0380

DSCF0382

DSCF0386

 

Pierrot de passage suite à modif de NOS pots

Merci frangin d’être passé, çà fait plaisir, même si c’est pas long !

Bilan, oui, ta moto fait du bordel 😉 ; 2 petites chicanes serait peut-être pas mal, mais en dehors du volume rien à redire sur le son : il est bien (et bien loin de ce que tu avais d’origine)

DSCF6882

DSCF6883

DSCF6886

forty-eight sur le trottoir d'en face
La mienne restant seule dans la rue ;-), … j’en profiterai dans un instant pour faire un tour

Pas mal de modifs …

Voilà, bécane récupérée !

Sortie de chez Big Jack et merci à eux bon boulot !
Amortisseurs ré-installés (en bien cette fois), pot changé car l’ancien était fissuré (surprise au démontage), garde-boue avant remis (trop galère dès que le sol est mouillé), faisceau électrique du compteur remis nicke (car c’était « un peu » de la bricole sur ce coup-là), protège courroie (supérieur et inférieur) remis en place, … bref le liste est relativement longue. Côté look la moto fait moins « artisanal », plus sage moins bad boy, donc pas que du bine mais bon pas evident de trouver un compromis quand on roule un minimum

Bilan à chaud : le bruit de la ligne d’échappement est nettement plus discret, plus lissé, pétarade moins,. çà fait m^me un peu moins « harley », mais pas toujours on  entend parfois un flop flop flop que je n’avais pas et qui est sympa. On ressent moins les « good vibes », auparavant un sous régime abusé était très audible, aujourd’hui çà passe, et en hurlant le son est plus rauque, …, bref il faut que je m’y fasse … on en reparle avec plus de recul.

Ps : je vois à présent mieux l’intérêt des amortisseurs « Progressive suspension », le montage y fait beaucoup en fait (et heureusement vu leur prix).

wpid-20150609_172325.jpg

wpid-c360_2015-06-09-17-40-57-053.jpg

wpid-c360_2015-06-09-17-41-05-196.jpg

wpid-c360_2015-06-09-17-40-50-671.jpg